Autoroutes belges 3x plus meurtrières qu’en France !

|

Nous vous avons récemment demandé si vous étiez pour ou contre des portions d’autoroute à vitesse illimitée en Belgique. Vu vos réactions, le débat est loin d’être clos. Et ce n’est pas le nouveau rapport de l’IBSR qui va simplifier celui-ci. Celui-ci montre en effet que le nombre de morts par 100 km d’autoroute est trois fois plus élevé en Belgique qu’en France et deux fois plus élevé qu’aux Pays-Bas.

Concrètement, entre 2009 et 2013, 582 personnes ont perdu la vie après avoir été impliquées dans un des 521 accidents survenus sur notre réseau. De plus, d’après l’IBSR, les accidents sur autoroute sont plus graves que sur les autres axes. En effet, si 7% des accidents corporels s’y déroulent, on y recense 16% des tués.

Sur la période étudiée, 247 accidents mortels ont été recensés en Wallonie et 269 en Flandre. Par rapport à la longueur du réseau, cela donne donc 32 tués par 100 km d’autoroutes au Sud et 29 au Nord. La tendance est à la baisse en Wallonie et stable en Flandre.

A l’origine de ces morts, si l’erreur humaine est souvent évoquée, l’IBSR pointe aussi un réseau d’autoroutes très dense comportant de nombreuses entrées et sorties, l’absence de berme centrale ou encore la ceinture non bouclée (un conducteur sur deux et plus de 7 passagers arrière sur dix !). L’alcool et la vitesse sont bien sûr d’autres facteurs de risque importants.

Cet ensemble de données peut-il vous faire changer d’avis concernant la mise en place d’éventuelles portions d’autoroute à vitesse illimitée en Belgique ?