Bruxelles teste un nouveau marquage au sol

|

À travers la campagne « Don't block the box », le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet, veut sensibiliser les conducteurs à désengorger les carrefours. Un marquage en damier jaune vient ainsi d'être mis en place pendant six mois, durée de la phase test.

Ce marquage spécifique, inspiré d'autres pays, prendra ainsi place au centre du carrefour. L'objectif est de mettre en évidence la zone dans laquelle les conducteurs ne peuvent s'engager que s'ils sont certains de traverser le carrefour comme le stipule l'article 14.2 du code de la route.

La police participera à l’évaluation du projet et infligera une amende de 55 euros avec perception immédiate aux contrevenants. Le test est actuellement mené sur trois carrefours bruxellois (Sainctelette, Trône et Arts-Loi). S'il est concluant, ce nouveau marquage sera étendu.