Carrossier indépendant, un métier menacé?

|

En France, il semble que le métier de carrossier indépendant ait de plus en plus de mal à attirer de nouveaux candidats à la profession. Cette situation a été récemment dénoncée par plusieurs carrosseries. Elle s’explique par le fait que les assureurs redirigent systématiquement leurs assurés vers des carrossiers agréés.

Evidemment, cette situation a de quoi déconcerter vu que la personne accidentée a la liberté de choisir son centre de réparation. Interviewé récemment par Le Figaro, le président du CNPA (Conseil national des professionnels de l'automobile) a ainsi déclaré : « Aujourd’hui, on peut comprendre la colère des carrossiers indépendants. Car, à cause d’assureurs qui n’ont aucun scrupule, ils doivent faire face à une concurrence déloyale des centres agréés ».

Or, cette concurrence ne devrait pourtant plus exister. En effet, depuis environ un an, l'assureur a l’obligation d’informer son client qu'il peut faire réparer sa voiture par le centre de réparation de son choix.

Evidemment, la situation de ces carrossiers est aussi dégradée par le fait que les accidents sont moins nombreux ; la sécurité augmentant sur l’ensemble du réseau et les fées électroniques proposées par les constructeurs intervenant toujours plus rapidement. Bref, le manque de tôles froissées ne fait pas l’affaire de tout le monde...

Maintenant que le choix est libre, il n’y a plus qu’à espérer qu’il permettra de mieux répartir les réparations et d'assurer un travail différent aux dépanneurs qui étaient jusqu’alors redirigés souvent vers les mêmes centres.

Et vous, votre assureur vous oblige-t-il à effectuer vos réparations chez un carrossier agréé ?