Contrôles renforcés: Un conducteur averti...

|

Depuis quelques mois, les douaniers disposent d’un moyen de contrôle redoutable : le scanner mobile ANPR. Grâce à ce scanner, ces fonctionnaires sont capables d’identifier dans le trafic les conducteurs qui ne sont pas en ordre d’assurance, qui sont en défaut de taxe de circulation ou de contrôle technique et même ceux qui collectionnent les amendes impayées. Dans la pratique, ce scanner enregistre tous les véhicules circulant autour de lui et compare leur plaque d’immatriculation avec une base de données. Si le véhicule est en infraction, un voyant s'allume et la douane procède à l'interception.

En cas d’interception, les conducteurs en défaut de taxe de circulation ou ayant des amendes impayées devront s’en acquitter immédiatement ou ils verront leur véhicule saisi. Pour ceux dont le véhicule n’est pas assuré, les douaniers dresseront un procès-verbal qui sera transmis au parquet. Le véhicule ou les plaques seront, quant à eux, saisis. Enfin, les automobilistes en défaut de contrôle technique se verront également dresser un procès-verbal. Ils devront, pour leur part, présenter le plus rapidement possible leur voiture à l’inspection automobile.

Depuis le début de l’année, 35.555 véhicules ont été scannés et plus de 4 % d’entre eux étaient en infraction. Le résultat ? Grâce aux amendes payées immédiatement par les conducteurs, la douane a perçu 1,2 million d'euros sur cette période. Impressionnant, non ?

Dès lors, si vous circulez à Bruxelles cette semaine, nous vous conseillons vivement d’être en ordre. Les douaniers ont en effet annoncé leur intention de réaliser plusieurs contrôles dans la semaine du 14 au 20 juillet.

Ce scanner vous semble-t-il pertinent pour responsabiliser les automobilistes ?