Daimler, VW et le scandale Fifa

|

Différents responsables de la Fifa auraient donc accepté de confortables sommes d’argent en échange d’un vote favorable pour l’attribution de l’une ou l’autre Coupe du Monde. Cette corruption pourrait malheureusement impliquer quelques constructeurs automobiles. Les enquêteurs en charge de ce dossier épineux pointent aujourd’hui du doigt les groupes Daimler et Volkswagen.

La raison ? L’attribution à l’Allemagne de l’organisation de la Coupe du Monde de 2006. D’après le journal Die Zeit, à l’époque, plusieurs entreprises allemandes auraient réalisé des investissements de plusieurs millions d’euros en Asie, histoire d’obtenir le soutien de certains responsables de la Fifa sur place.

Il se dit notamment que Daimler aurait engagé d’importantes sommes dans la marque Hyundai, le fils du fondateur de la firme coréenne siégeant à l’époque au comité exécutif de la Fifa. Par ailleurs, à la même époque, il semble aussi que le groupe Volkswagen ait réalisé de gros investissements en Thaïlande et en Corée du Sud. Toujours d’après le journal, ces enveloppes auraient porté leurs fruits. Car l’Allemagne avait ensuite remporté les élections face à l’Afrique du Sud. Lors du vote, l’Allemagne avait en effet récolté douze voix et l’Afrique du Sud une de moins.

Et vous, pensez-vous que ces constructeurs aient quelque chose à se reprocher ?