Demain, le diesel sera peut-être plus cher que l’essence...

|

17 milliards d’euros, telle est la somme que le futur gouvernement voudrait économiser. Elle apparaît sur la note des formateurs, Kris Peeters (CD&V) et Charles Michel (MR). Pour y arriver, il n’y a pas mille et une solutions : soit on réduit les dépenses de l’Etat (une utopie !), soit on augmente les taxes. Cette dernière semble d’actualité.

D’après plusieurs sources, pour renflouer les caisses de l’Etat, la coalition « suédoise » s’intéresserait de près au carburant le plus populaire en Belgique : le diesel. L'idée serait en fait d'augmenter fortement les accises sur le diesel. A terme, on arriverait soit à un prix égal entre essence et diesel, soit le diesel deviendrait plus cher que l’essence comme dans d’autres pays européens.

Aujourd’hui, ces accises s’élèvent à 0,42 € par litre pour le diesel et à 0,61 € par litre pour l’essence. Pour avoir l’esprit tranquille, le futur gouvernement pourra défendre l’augmentation des accises en prétextant que le diesel est plus polluant que l’essence. De plus, si la mesure passe, elle irait dans le sens de l'Union européenne, qui veut aussi aligner le prix des carburants afin de limiter les effets nocifs du diesel.

L’augmentation des accises sur le diesel risque bien sûr de redistribuer les cartes des ventes de voitures en Belgique. En 2013, pour rappel, 65 % des voitures neuves vendues roulaient au diesel contre seulement 35 % à l’essence. Cet éventuel changement ne plaira ni aux propriétaires actuels, ni aux professionnels du transport. La rentrée s’annonce chaude...  

Et vous, seriez-vous prêt(e) à payer plus cher votre litre de diesel ?