Google voulait acheter Tesla

|

Le mois prochain sortira un livre écrit par Ashlee Vance et intitulé «Elon Musk : Tesla, SpaceX, and the Quest for a Fantastic Future». Il relate le parcours du big boss de Tesla et révèle quelques anecdotes croustillantes.

Parmi celles-ci, il y en a une qui lie Tesla à Google. En effet, Ashlee Vance explique que Tesla Motors traversait une très mauvaise passe en 2013, le groupe ne parvenant pas à transformer assez de réservations en ventes fermes. A l’époque, il est vrai que le constructeur souffrait des défauts de jeunesse des premières séries qui ont un rien écorché son image de marque.

D’après Ashlee Vance, pour sortir de cette situation difficile, Elon Musk a proposé à Larry Page, le PDG de Google, de lui céder la firme pour 11 milliards de dollars. Evidemment, cette proposition de revente s’accompagnait de plusieurs conditions : maintien d’Elon Musk pour 8 ans au poste de big boss et soutien des activités de Tesla jusqu’à la 3e génération de modèles en tête.

Si l’affaire n’a jamais été conclue, c’est parce que les négociations entre les deux entreprises ont traîné. Et, pendant ce temps-là, la santé financière de Tesla Motors est repassée dans le vert grâce au succès commercial de la berline Model S. Il n’en a pas fallu plus à Elon Musk pour rompre les discussions avec Google, son aide n'étant plus requise. Aujourd’hui, Tesla Motors est donc un des rares constructeurs à encore être indépendant.

Et vous, auriez-vous imaginé Google aux commandes de Tesla Motors ?