L'Opel Kadett B fête ses 50 ans

|

Alors que la toute nouvelle Opel Astra vient d'être présentée, on fête cette année l'anniversaire de l'une de ses ancêtres : la Kadett B.

En 1965, l'Opel Kadett B a succédé à la Kadett A, la première Kadett d'après-guerre. Elle apportait d'importantes modifications : elle dépassait les 4m pour la première fois et fut disponible directement en trois carrosseries : berline à 2 ou 4 portes, break et coupé.

Cette version coupé a été inspirée par les modèles fastback tels que la Chevrolet Chevelle aux Etats-Unis. Mais ce qu'on retient surtout de son design, ce sont les trois aérations dans le montant B qui évoquaient des branchies de poisson. Quant à la version break qui représente actuellement 60% des ventes de l'Astra en Europe, à l'époque, elle ne comptait que pour 17% des ventes.

La Kadett B a été lancée avec un petit quatre cylindres 1,1l de 45 chevaux. Ont suivi ensuite une version de 55 chevaux puis une version avec un double carburateur qui produisait 60 chevaux. La version de rallye de la Kadett B se montrait beaucoup moins raisonnable : elle faisait appel à un 1,9l qui développait pas moins de 90 chevaux. Ce qui permettait de belles performances grâce au faible poids de cette petite Kadett.

Cette Kadett B a connu un joli succès commercial puisque 105 000 unités ont quitté l'usine la première année. Environ 50% de la production du modèle a été exportée dans 120 pays. Quand la production a cessé en 1973, Opel avait produit 2,6 millions d'unités.

Cette version de la Kadett vous évoque-t-elle des souvenirs ?