Lada perd la tête… mais où ?

|

Depuis les années 70, tous les mois, c’est une Lada qui arrive en tête des ventes en Russie. Mais, en novembre dernier, ce scénario « classique » ne s’est pas répété. Si c’est une première, ce n’est pas pour autant un séisme ! Celui qui a osé détrôner Lada n’est autre que le constructeur coréen Kia. En novembre, il a en effet vendu 10.834 exemplaires de Rio, soit 314 voitures de plus que Lada avec ses Granta.

Le groupe AvtoVAZ qui produit les Lada a expliqué qu’il avait rencontré de nombreux problèmes avec plusieurs fournisseurs et avait donc dû arrêter la chaîne de production des Granta et Kalina pour quelques jours. Aujourd’hui, d’après AvtoVAZ, tous ces problèmes sont résolus et la chaîne a repris son rythme normal.

Cela dit, Lada ne risque pas de passer à côté du titre de « la marque la plus populaire de Russie ». Sur les onze premiers mois de l’année 2014, le constructeur avait en effet déjà vendu 351.992 véhicules tandis que, sur la même période, Kia en avait écoulé à peine 175.491. La Granta, pour sa part, apparaît encore comme la berline familiale préférée des Russes. Vendue à 139.405 exemplaires sur les onze premiers mois, elle était en effet déjà loin devant la Hyundai Solaris (105.142 ventes) et la Kia Rio (84.350 ventes).

En d’autres mots, les Russes restent fidèles à Lada. Et, la participation de l’Alliance Renault-Nissan à sa destinée risque bien de renforcer un peu plus cet attachement à la marque russe.

Et vous, pensez-vous que Lada sera un jour détrôné pour de bon en Russie ?