Le principe de la tirette n’est pas assez appliqué en Belgique

|

Une enquête de l’IBSR montre que 91% des conducteurs belges interrogés connaissent le principe de la tirette introduit depuis deux ans en Belgique, mais que seulement 77% des conducteurs sont capables de l’appliquer correctement dans la circulation.

Connu davantage en Flandre (98%) qu'en Wallonie (83%) et à Bruxelles (79%), le principe de la fermeture éclair est jugé efficace par 79% des conducteurs belges. Mais, paradoxalement, 23% des conducteurs sont incapables de le mettre en application.

Pour rappel, dans le cas où une bande de circulation est interrompue, le conducteur doit rouler jusqu’au rétrécissement pour ensuite s’intercaler sur la bande de circulation contigüe. Les conducteurs se trouvant sur cette bande doivent laisser tour à tour un conducteur s’insérer. Soulignons encore que ce principe n’est pas considéré comme une manœuvre.

Faites-vous partie des conducteurs irrités par la mauvaise application de ce principe ?