Les Belges perdent 160 heures par an dans les embouteillages

|

Le Traffic Index de TomTom révèle que Bruxelles reste la première ville belge embouteillée avec une congestion automobile qui est passée de 33% en 2014 à 35% en 2015 tandis que Anvers, Namur, Gand et Bruges ont progressé.

Cette congestion automobile indique qu'en moyenne les navetteurs doivent prévoir 35% de temps supplémentaire pour leur trajet dans la capitale belge qui occupe la 11ème place des villes les plus embouteillées d'Europe. Quotidiennement, les automobilistes passent 42 minutes en plus derrière leur volant aux heures de pointe.

Anvers est la deuxième ville la plus embouteillée du pays, mais sa congestion automobile diminue tandis que Liège qui occupe la troisième place du podium voit sa congestion augmenter de 17 à 21%. D'après TomTom, dans toutes les villes belges, le trafic est particulièrement difficile le mardi matin entre 08h et 09h, et le jeudi soir entre 17h et 18h.