Peugeot arrête la RCZ

|

Chaque fois que vous voyez passer le coupé RCZ de Peugeot, vous mourez d’envie de filer dans la concession la plus proche pour signer un bon de commande ? Dans ce cas, il va falloir vous décider très vite à l’acquérir car au salon de Shanghai, le constructeur a annoncé que le modèle actuel n’allait pas être remplacé.

La raison ? Les temps sont durs pour Peugeot. Le constructeur a donc décidé de suivre à lettre le plan stratégique de PSA. Baptisé «Back in the race», ce dernier prévoit que la marque au lion passe de 25 modèles en 2014 à 13 véhicules en 2022.

Interviewé sur ce choix difficile à accepter, Maxime Picat, le big boss de Peugeot, a déclaré : «J'aime le RCZ, mais je veux que nous nous concentrions sur le meilleur de nos modèles importants, de la 108 au haut de l'échelle, et exploiter ensuite ces quelques autos avec toutes nos capacités. Pour toutes ces voitures, nous pourrons être les meilleurs. Aller sur des marchés de niche, c'est bien pour les constructeurs premiums, mais pour nous, il s'agissait plus de divertissement».

Si ces propos ont le mérite d’être clairs, ils n’excluent toutefois pas l’idée que Peugeot va continuer à développer sa griffe sportive. Celle-ci devrait essentiellement se matérialiser sous la forme de déclinaisons «GT» et «R». Les premières à profiter de ces versions musclées seront les 208 et 308. Le coupé RCZ, quant à lui, sera assemblé jusqu’à la fin de l’année dans l’usine de Magna Steyr, en Autriche. Voilà, vous êtes prévenus !

Allez-vous aussi regretter la disparition de la Peugeot RCZ ?