Polluante, la voiture électrique!?

|

Les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad ont publié des articles affirmant que les voitures électriques sont aussi polluantes que les véhicules carburant à l’essence. Cette réflexion ressort d’une étude indépendante de Transport & Mobility, une spin-off de l’Université de Louvain (KUL). Cette étude affirme en effet qu’une voiture électrique produit à peine moins de particules fines qu'un véhicule fonctionnant à l'essence.

D’après cette étude, la différence avec une voiture à essence moderne circulant en milieu urbain est négligeable en raison d’une supposée usure plus importante des freins et des pneus des voitures électrique, en raison de leur poids supérieur. Ceux qui connaissent le sujet savent pourtant que les voitures électriques usent moins leurs freins que les voitures traditionnelles, grâce au système de récupération d'énergie qui fait office de «frein moteur». On peut donc sérieusement remettre en question la qualité de cette étude.

Ces conclusions ne peuvent en tout cas éventuellement être valables que si l’électricité est produite par une source polluante, style centrale au charbon, et non par une centrale nucléaire ou des énergies renouvelables. Car le moteur électrique en lui-même n'émet aucune particule fine quand il roule. Et même dans le pire des cas (charbon), la pollution liée à la production d'électricité n’est pas pire que celle produite par une voiture essence.

Et vous, pensez vous que cette étude soit l’œuvre de scientifiques ou de lobbyistes ?