Suzuki rachète ses parts à Volkswagen

|

Suzuki vient de confirmer le rachat des parts précédemment détenues par le groupe Volkswagen pour un montant de 3,8 milliards de dollars. C'est la fin de l'alliance conclue en 2009 entre les deux marques.

La conclusion de cet accord était en route depuis quelques semaines suite à la décision de la commission arbitrale japonaise désignée par Volkswagen et Suzuki pour solder leur différend. Suite au recours engagé par Suzuki, cette commission a décidé à la fin du mois dernier que Volkswagen devra revendre à Suzuki les 19,9 % du capital du constructeur automobile japonais encore en sa possession.

Aujourd'hui, on connaît le montant de la transaction : 460.3 milliards de yens, soit environ 3,8 milliards de dollars. Un montant important mais qui sera couvert par la trésorerie du constructeur japonais.

L'accord conclu en 2009 visait à une collaboration autour de la conception d'un véhicule à bas coûts pour les marchés émergents et d'un partenariat autour de la voiture hybride. Sans succès malheureusement.

Pensez-vous qu'il y ait encore de la place sur le marché automobile pour un petit constructeur indépendant ?