Une copie chinoise impressionnante de la BMW i3!

|

En novembre prochain, lors de l’ouverture du Salon de l’Auto de Guangzhou en Chine, il faut espérer que les membres du directoire de BMW ne passent pas devant le stand de la marque Wuling. Ils risquent en effet de grincer des dents en y découvrant une pâle copie de leur citadine électrique i3. Le média chinois Sohu en a révélé l’existence après avoir surpris un prototype sans camouflage en plein essai routier.

En découvrant les photos publiées par Sohu, on remarque que si le constructeur n’est pas encore passé maître dans l’art du copier-coller, il a néanmoins le culot de reprendre à son compte le dessin des  jantes, les lignes de la poupe ou encore les tons bicolore du modèle originel. Sur le plan technique, personne ne sait encore ce qui se cache sous la carrosserie. Mais, si Wuling a démonté une BMW i3, il y a fort à parier que les solutions techniques n’ont plus aucun secret pour la marque chinoise.

Quoi qu’il en soit, au-delà de la réinterprétation du modèle, il y a un autre élément qui risque de froisser le constructeur allemand. En effet, Wuling est une marque de la joint-venture SAIC-GM-Wuling pour laquelle General Motors est actionnaire à hauteur de 43 %. On peut donc sérieusement penser que si une plainte doit être déposée par le constructeur allemand chez Wuling, une explication en bonne et due forme aura également lieu entre les responsables de BMW et de GM.

Que pensez-vous de ce plagiat chinois à peine déguisé ?