Une route solaire capable de produire de l'électricité dès 2016 ?

|

Colas, une filiale de Bouygues, présente un revêtement routier contenant des cellules photovoltaïques capables de produire du courant. Un seul kilomètre de route assurerait l’éclairage d’une ville de 5.000 habitants.

Colas, la filiale de construction d'infrastructures de Bouygues, frappe un grand coup avec un revêtement routier innovant et commercialisable dès le 1er janvier 2016, qui peut s'adapter à tous les types de routes et supporter la circulation de différents véhicules, y compris les poids lourds.

Les chiffres annoncés par la société sont étonnants : un tronçon de 4 mètres (20 m2 de surface équipée) permettra d’approvisionner un foyer en électricité (hors chauffage), selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie tandis que selon le PDG, Hervé Le Bouc, la couverture d’un quart du réseau routier assurerait l’indépendance énergétique de la France.

Ce produit devrait être vendu pour un tarif autour de 6 euros par watt-crête, ce qui, selon Hervé Le Bouc, correspond au prix d'une « ferme solaire ».

Pensez-vous qu'on puisse rapidement trouver des applications concrètes de cette innovation ?