VW : les TDI Euro 5 plus vendus en Belgique, Suisse et Italie

|

La Suisse a interdit samedi la vente des Volkswagen équipées des moteurs incriminés dans ses frontières, suivie par l’importateur belge D’Ieteren, qui a pris la décision de stopper la vente des véhicules concernés en Belgique.

Les Suisses ont été les premiers à dégainer. L’Office fédéral des routes a pris la décision de stopper la vente des diesels touchés par l’affaire de tricherie à la pollution révélée aux Etats-Unis. Il s’agit des 1.2 TDI, 1.6 TDI et 2.0 TDI qui répondent à la norme Euro5. Actuellement, 180.000 véhicules circuleraient avec le logiciel incriminé en Suisse.

Peu après, D’Ieteren Auto , l’importateur des marques du groupe Volkswagen en Belgique, a décidé de stopper la vente dans notre pays des véhicules qui seraient équipés de ce logiciel. L’importateur dit souhaiter «s’assurer de la parfaite conformité des véhicules avant de poursuivre la commercialisation et la livraison des véhicules potentiellement concernés. Cette opération concerne 3.200 unités actuellement en stock en Belgique."

Est-ce que la Suisse et D’Ieteren se montrent trop prudents à vos yeux ?