Volkswagen va concurrencer Dacia

|

Dacia connaissant un certain succès dans de nombreux pays, il fallait bien se douter que cette marque low-cost allait un jour ou l’autre inspirer un grand groupe automobile comme Volkswagen. Aujourd’hui, si aucune date de commercialisation pour un premier modèle low-cost n’a été annoncée, Martin Winterkorn le directeur du groupe Volkswagen a laissé entendre au Salon de Genève qu’elle était proche.

Aujourd’hui, de ce futur modèle badgé VW, on sait déjà que son concept et son design sont finalisés, qu’il reprendra à son compte de nombreuses pièces d'anciens véhicules du groupe et qu’il s’affichera à un tarif oscillant entre 6.000 et 7.000 euros. Pour l’heure, il se dit également que les ingénieurs cherchent encore des moyens de réduire les frais liés à la production des voitures tout en maintenant des profits intéressants.

Parmi les pistes explorées pour y parvenir, il y en a une qui revient régulièrement dans les conversations. Elle suggère l’idée que le futur modèle soit fabriqué par FAW ou SAIC, l'un des deux partenaires du groupe Volkswagen en Chine. Cette piste semble logique quand on sait que cette voiture sera avant tout dédiée à ce marché.

Cela dit, Volkswagen envisage aussi de commercialiser ce modèle sur d’autres marchés émergents comme la Russie ou l'Inde. Et on peut s’attendre à ce que le groupe propose aussi son modèle en Europe. Enfin, en coulisses, on évoque déjà aussi l’idée que la gamme contiendra pour commencer trois modèles : une berline moyenne tricorps, un break et un monospace.

Et vous, seriez-vous prêt(e) à acquérir une Volkswagen low-cost ?