Boxster Spyder : la Porsche des puristes

|

Au salon de New York, la nouveauté incontournable du stand Porsche est assurément la Boxster qui se décline pour la seconde fois en Spyder. Cette variante est à considérer comme l’interprétation moderne de la 550 Spyder de James Dean et a donc une fois de plus la lourde tâche de séduire les puristes.

Pour y arriver, Porsche a reconduit la recette employée pour la première génération et y a juste ajouté quelques nouveaux ingrédients. Concrètement, la Boxster Spyder s’allège à nouveau de quelques dizaines de kilos en faisant l’impasse sur les principaux équipements de confort, conserve son double bosselage arrière et reprend à son compte quelques éléments de la carrosserie du Cayman GT4. Elle s’offre notamment son bouclier avant et son spoiler arrière de type « queue de canard ». Enfin, d’un point de vue pratique, il faut signaler que cette Porsche reçoit des baquets en carbone de série et a droit à une capote au lieu d’une toile à monter.

Sous la robe de cette Porsche, on retrouve la mécanique qui anime le Cayman GT4. Il s’agit d’un six cylindres à plat atmosphérique de 3,8 litres développant pas moins de 375 chevaux et s’associant – pour la bonne cause – uniquement à une boîte manuelle à six rapports. Ce bloc permet à la Boxster Spyder pesant à 1.315 kg de passer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes et filer à 290 km/h cheveux au vent. Le prix de base du Boxster Spyder est de 82.522 euros TVA comprise.

Et vous, trouvez-vous cette seconde génération de Boxster Spyder plus séduisante ?