Lamborghini Egoista: Plaisirs solitaires

|

Pour achever en beauté les festivités relatives aux cinquante ans de Lamborghini, Walter de Silva - le directeur du design du Groupe Volkswagen – a dévoilé un impressionnant concept-car, baptisé Egoista. Cette Lamborghini porte bien son nom. Car, elle se présente comme une sorte de monoplace carrossée et n’accueille donc que le pilote.

Question design, ce bolide fait référence à l’aéronautique ; le profil de l’engin évoquant les lignes d’un hélicoptère de combat et le poste de pilotage ressemblant à s’y méprendre au cockpit d’un avion de chasse. Pour accéder à ce dernier, il ne faut pas ouvrir les portières, mais bien enjamber l’un des deux caissons une fois l’ensemble « pare brise - lunettes latérales - pavillon » basculé vers l’avant dans un seul et même mouvement. Réalisé en fibre de carbone et en aluminium, ce cockpit est la cellule de survie de cette sportive, à l’image de celle de hélicoptère Apache le système d’éjection en moins. Enfin, le parallèle avec l'univers aéronautique se poursuit avec le dessin du tableau de bord et l'affichage « tête haute ».

Juste derrière le cockpit, sous un capot moteur pyramidal parsemé d’ouïes, on trouve le bloc V10 5.2 de la Gallardo. Pour cet objet roulant non identifié, la puissance est toutefois passée de 570 à 600 chevaux. Telle cavalerie laisse supposer que le 0 à 100 km/h est expédié en à peine plus de 3 secondes et que la vitesse de pointe doit être supérieure à 325 km/h.

Et vous, seriez-vous prêt(e) à prendre les commandes d’un tel bolide ?