Lotus Evora 400 : ce coupé « 2+2 » veut se mesurer à la Porsche 911

|

Colin Chapman, le fondateur de Lotus, aimait le répéter : « Light is right ». Cette phrase vient de pousser la marque à revoir en profondeur les fondamentaux de l’Evora. Le coupé sportif « 2+2 » passé par la case refonte de mi-carrière est désormais plus puissant et un rien plus léger.

Baptisé Evora 400, ce coupé ne se voit pas offrir une face avant entièrement repensée. Elle se présente juste avec des feux de jour à diodes, des entrées d'air plus rectangulaires, mais également avec des rétroviseurs agrandis. À l'arrière, par contre, on découvre un extracteur impressionnant et un aileron se scindant en deux parties.

L’habitacle, pour sa part, compte aussi de nombreuses modifications. On remarque notamment qu’il s’offre une instrumentation inédite, une rangée de boutons au-dessus de l'écran central et, enfin, des sièges arrière plus larges. Par ailleurs, le constructeur précise qu’il a facilité l’accès à son coupé en rendant les seuils de portes plus bas et étroits.

Sous le capot, en position centrale arrière, on retrouve toujours un V6 de 3,5 litres d'origine Toyota. Lotus lui a juste offert un nouveau compresseur volumétrique et un échangeur air/ eau. Le résultat ? Ce bloc gagne 56 chevaux par rapport à celui de l’Evora S. Dès lors, il ne faut pas s’étonner que cette Evora 400 allégée de 22 kg (1.415 kg) et forte de 406 ch expédie le 0 à 100 km/h en 4,2 secondes. Enfin, histoire de maîtriser cette puissance, le châssis et le système de freinage ont bien sûr été revus.

Et vous, pensez-vous que cette Evora 400 puisse impressionner une 911 Carrera S ?