Maserati Mostro : une supercar à l’ADN belge

|

Cette année, en Italie, au concours d’élégance de la Villa d’Este, la Belgique était bien représentée. En effet, à côté la Ferrari 166 MM Barchetta récemment évoquée dans cette rubrique, il y avait aussi la dernière création de Zagato rendant hommage à la Maserati 450 S coupé Zagato de 1957.

Baptisée Mostro, il est vrai que cette réinterprétation cache sous sa robe - ô combien désirable ! - des dessous techniques conçus du côté de Gembloux ; la voiture reposant sur le châssis de la Vertigo .5 Spirit imaginée par Tony Gillet. D’ailleurs, si jamais vous en doutez, il vous suffit de voir que la Mostro se dote d’un immense capot, d’un toit rabaissé et d’un habitacle reculé au maximum sur l’essieu arrière à l’image de la Vertigo .5 Spirit.

Pour le reste, on retient encore que cette sportive s’éveille grâce à un moteur V8 de 4,2 litres de cylindrée qui est installé en position centrale avant et qui développe une puissance de 420 chevaux. Ce bloc s’associe à une boite semi-automatique à six rapports placée sur l’essieu arrière afin de répartir au mieux les masses. Les sensations fortes ? Elles sont bien sûr au rendez-vous. Car, en recourant au carbone pour le châssis et la carrosserie, Zagato a réussi à limiter le poids de cette supercar à 1.000kg. Pas mal !

Mais, si la Maserati Mostro by Zagato risque de faire saliver de nombreux passionnés, elle ne fera la joie que de cinq propriétaires. Le prix d’un tel modèle ? Il sera sûrement celui de l’exclusivité !

Et vous, comment trouvez-vous cette Maserati Mostro signée Zagato ?