ESSAI BMW Série 3 : 3 pour 3

|

La Série 3, c'est quarante ans d'histoire et une philosophie constante : offrir du  plaisir à son conducteur. Cette version 2015 propose de sacrées surprises sous son capot, dont un trois cylindres !

La Série 3 c'est le modèle phare de BMW, celui qui constitue le gros de ses ventes. Au menu de la version 2016, un très léger face-lift qui ne touche que la calandre et des leds au niveau des phares (les "full leds" sont optionnels). C'est déjà presque tout pour l’extérieur ! Heureusement, fidèle à sa réputation, la 3 conserve ses roues arrière motrices et des réglages châssis pouvant être caractérisés de "sportifs". Elle conserve donc ses attributs génétiques avec, à nouveau, la magie de BMW qui opère grâce à des mécaniques brillantes…

Du 6 au 3 cylindres

Et nous commençons par la véritable attraction du jour, à savoir un trois cylindres essence, une première pour une Série 3. Il s'agit évidemment d'un moteur (1.5l 136ch) déjà exploité sous le capot des cousines Mini et de la récente Série 2 Active Tourer. Malheureusement, nous n'avons pu l'essayer sur place, les Bavarois ne nous ayant fourni que la plus puissante des futures Série 3, soit la 340i, son "6 en ligne" et ses 326 canassons ! Amusant pour l'amateur de sensations fortes (voir les chiffres de la fiche technique), un peu moins pour celui qui s'intéresse d'abord aux modèles qui seront vendus en priorité chez nous, à savoir les diesels où l'offre atteint six versions (de 136 à 313 chevaux).

Retour au volant de la 340i de notre test, où il semble que le confort et l'efficacité aient primé sur toute autre considération. Cela pousse évidemment, mais en silence et sans véritables sensations, le confort gommant une partie des performances pourtant évidentes à la lecture des chronos. Petite déception aussi pour la direction manquant encore (un peu) de feeling mais le fait est dû à la correction électro-hydraulique de cette version haut de gamme. Ceci dit, avec les suspensions pilotées de notre voiture d'essai, l'efficacité était bel et bien au rendez-vous, avec des vitesses de passage en courbe qu'il convient de ne produire que sur un circuit !

Notez encore qu'une version hybride rechargeable apparaitra dès l'an prochain, baptisée 330e. Avec son 4 cylindres essence, elle ne devrait pas dépasser les 47g CO2/km tout en offrant une puissance combinée de 252 chevaux !

Conclusion 

Attendons les versions 3 cylindres et les diesels disponibles d'ici quelques semaines pour nous forger une opinion définitive de cette - mature - série 3.

Points positifs

Moteurs au top

Confort général

Insonorisation

Sécurité

Finition, matériaux

Points négatifs

Direction (active) peu informative

Look sans surprise

Tarifs élevés

Equipement de série, options chères


La 340i en quelques chiffres

Moteur : 6 cylindres turbo 2.998cc; 190ch à 5.500tr/min; 450Nm à 1.380tr/min.

Transmission : aux roues arrière.

Boîte : Steptronic à 8 rapports.

L/l/h (mm) : 4.663/1.811/1.429

Poids à vide (kg) : 1.625

Volume du coffre mini/maxi (l) : 495/1.500

0 à 100 km/h (sec.) : 5,1

V-max : 250 km/h (limité)

Conso. mixte (l/100 km): 7,4

CO2 (g/km): 172

Prix : 46.850 € TVAC