ESSAI BMW X1 : Maxi Mini !

|

Vous trouvez qu’il ressemble à l’ancien ? Pourtant, sous la robe tout change puisque le nouveau X1 repose sur une base de Mini…

Apparu en 2009, le X1 était un pionnier dans sa catégorie des SUV compacts premiums. Il est d’ailleurs devenu un élément fort de la gamme BMW, permettant à de nombreux clients l'acquisition d'un SUV marqué de la marque à l'hélice sans pour autant se ruiner.

Entretemps, la concurrence a (bien) réagi et des cadors comme l’Audi Q3, le Mercedes GLC ou, surtout, le Range Evoque ont mis un coup de vieux au X1. Voici donc le nouveau venu et le moins que l’on puisse écrire c’est que, stylistiquement parlant, il n'évolue guère. BMW n'a pas voulu désorienter la clientèle habituée à son crossover, si bien que les changements sont parfois très difficilement perceptibles. Pour autant, ne vous leurrez pas : il s’agit bien d’un tout nouveau véhicule, qui change même carrément de structure ! Il repose en effet désormais sur la plate-forme du monovolume série 2 – une traction -, qui lui-même l’emprunte à Mini.

Plus habitable

Le X1 est donc plus court qu’avant (-3,6 cm, soit 4,44 mètres de long), redresse la tête (+5,3 cm de haut) mais offre plus d’espace intérieur grâce au passage des roues motrices à l’avant. Mieux : grâce à cela, les passagers profitent d’une position plus haute (+3,6 cm à l’avant et + 6,4 cm à l’arrière). Le volume du coffre augmente également (+85 litres, soit 505 au total) et il est possible de rabattre le dossier du siège passager pour le transport d’objets longs. Parmi les nouveaux équipements, on pointe aussi la banquette arrière coulissante (encore un bienfait de la traction), l’affichage tête haute qui projette les informations de conduite sur le pare-brise ou encore le système de « pilotage automatique » dans les embouteillages, qui tient ses distances par rapport aux véhicules qui précèdent et actionne seul le volant jusqu’à 60 km/h. Dans l'habitacle, la qualité des matériaux et la finition ne susciteront guère de critiques, le X1 n'étant pas un modèle au rabais : les tarifs demeurent assez élevés ! A ce niveau, les progrès sont notables car les anciennes versions (basées sur le break Série 3) n'étaient pas aussi bien finies.

4x4 à la demande

Désormais la puissance passe donc par les roues avant et un embrayage multidisque la répartit entre les axes avant et arrière jusqu'à 100%. En conditions normales de roulage, la voiture évolue toujours en mode traction, le renvoi vers l'arrière ne se passant qu'en cas de patinage et/ou de conditions de conduite délicate. Notez aussi que l'électronique propose une assistance en descente et le contrôle de stabilité pour une remorque. Quoi qu'il en soit, le plus important est que cette "traction" conserve une partie du charme des BMW point de vu plaisir de conduite, grâce notamment à une belle répartition des masses (50/50). Comme souvent, certains pinaillent sur la direction un peu trop sur-assistée dans le cas de l'optionnelle "Active Drive" mais cela relève du détail. Sachez que les versions qui en sont dépourvues se conduisent avec efficacité et précision.

Sous le capot, de nombreuses propositions seront déjà d’actualité lors du lancement du nouveau X1 chez nous en octobre puisqu’on aura droit aux versions 20i (traction ou 4x4), 25i (4x4), 20d (4x4) et 25d (4x4). À partir de novembre arriveront des versions tractions à moteurs 1.5 turbo à 3 cylindres essence ou diesel : les sDrive 16i (136ch) et sDrive 16d (116ch). Des trois cylindres dans une BMW marquée du "XDrive", voilà encore une petite révolution !

Conclusion

Malgré des dimensions réduites, le X1 2016 ouvre une nouvelle voie, offrant plus d’aspects pratiques à ses occupants. Et la finition ainsi que le comportement routier pointu pour une traction n’en font vraiment pas un modèle au rabais.

Le X1 20d en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres turbo diesel 1.995cc; 190ch à 4.000tr/min; 400Nm à 1.750tr/min.

Transmission : aux quatre roues.

Boîte : automatique à 8 rapports.

L/l/h (mm) : 4.439/1.821/1.612

Poids à vide (kg) : 1.625

Volume du coffre mini/maxi (l) : 550/1.550 litres

0 à 100 km/h (sec.) : 7,6

!!!Petit cadre en exergue!!!

 Prix : 37.150 € TVAC

Puissance : 190 ch

V-max : 219 km/h

Conso. mixte : 4,8 l/100km

CO2 : 128 g/km

Les points positifs

Plus petit mais plus habitable

Intérieur plus cosy et mieux fini

Comportement routier

Agrément de conduite

Modularité en hausse

Les points négatifs

Look sans (nouvelle) surprise

Tarifs élevés

Options nombreuses/Chères

Les autres motorisations

Essence

X1 20i (192ch); X1 25i (231ch), à partir de 35.900 € TVAC.

Diesel

X1 18d (150ch); X1 25d (231ch), à partir de 32.200 € TVAC.