ESSAI Hyundai I20 Active: pseudo baroudeuse, vrai moteur

|

Lancée fin 2014 et suivie à l'été 2015 de sa déclinaison Coupé, la Hyundai i20 a su se faire une place dans le segment. Voici aujourd'hui une version lorgnant vers le SUV, qui inaugure un tout nouveau moteur très attendu.

Oui, c'est sans rigoler que Hyundai nous déclare que son i20 Active, surélevée de 2 cm par rapport à l'i20 5 portes et ornées d'éléments de carrosserie plus extravertis, prend place dans sa gamme SUV aux côtés des Tucson et (Grand) Santa Fe. à notre avis, c'est un peu fort de café. Mais si ce look permet à l'i20 de prendre des ventes aux "vrais" SUV du segment B que sont les Peugeot 2008, Renault Captur et Nissan Juke par exemple, alors pourquoi pas?

T-GDi

Mais la nouveauté majeure de la voiture concerne son moteur : un tout nouveau petit 3 cylindres essence turbo de 1.0 litre. Disponible dès à présent dans toute la gamme i20 où il remplace le 1.4 essence (sauf avec boîte auto), il est proposé en 100 (boîte manuelle 5) et 120 ch (boîte manuelle 6). Quelle que soit la puissance choisie, il est, question prestations, dans la bonne moyenne des autres 1.0 Turbo du marché. Il montre une excellente élasticité qui permet de sortir d'un virage en 3e dès 1.200 t/min. à moyens et hauts régimes, il fait le boulot sans se faire prier, faisant de l'i20 une petite auto largement assez véloce pour ce qu'on lui demande. Car le sport n'est pas plus la tasse de thé de l'i20 Active que des autres i20. Un conseil tout de même : préférez le 120 ch, d'abord pour sa boîte 6, ensuite parce que contrairement à ce qu'annoncent les chiffres officiels, il consomme un bon demi-litre de moins que le 100 ch : 6,5 l/100 km contre 7,1.

Des chiffres, soit dit en passant, moyennement épatants vu le parcours peu exigeant et très fluide sur lequel nous avons découvert les voitures. Quoi qu'il en soit, c'est un moteur qui offre à la gamme i20 l'agrément de conduite qui manquait jusque-là avec les moteurs essence proposés. Et quand on ajoute cela au petit côté germanique (pour la qualité générale et pour le confort ferme) de la voiture, ça commence à donner un portrait très convaincant.


Conclusion

La présenter comme un SUV est peut-être excessif, mais la i20 Active a tout de même tout ce qu'il faut de charme pour séduire et, à présent, un bon petit moteur pour convaincre. Pas vraiment fun, mais de quoi décrocher de bonnes notes. Le bon élève a encore frappé.


La Hyundai i20 Active 1.0 T-GDi 120 en quelques chiffres

Moteur : 3 cylindres turbo essence, 998cc; 120ch à 6.000tr/min; 172Nm de 1.500 à 4.000tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boîte : manuelle 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.065/1.760/1.529

Poids à vide (kg): 1.090

Volume du coffre (l) : 326 – 1.042

Réservoir (l) : 50

0 à 100 km/h (sec.) : 10,4


Points positifs

Agrément du moteur 1.0 Turbo

Présentation soignée

Qualité générale

Habitabilité arrière

Confort germanique de bon ton

Points négatifs

Appellation SUV excessive

Châssis sans âme

Consommations pas épatantes


Les autres motorisations

1.0 T-GDi 100: 100ch, 4,8l/100km, 176km/h, 18.499 euros TVAC.

1.4 CRDi : 90ch, 4,3l/100km, 170km/h, 19.799 euros TVAC.


Prix : 22.599 € TVAC

Puissance : 120 ch

V-max : 183 km/h

Conso. mixte : 5,1l/100km

CO2 : 183g/km