ESSAI Infiniti Q30 : Se différencier avec style !

|

Avec cette Q30, Infiniti présente son premier modèle entièrement conçu pour l'Europe. Peu de droit à l'erreur, donc…

Depuis 2014, Infiniti n'a cessé d'augmenter ses ventes mondiales. Le continent européen n'y échappe pas mais reste le marché le plus difficile à conquérir. Avec la Q30, la donne devrait changer ! Car non seulement elle s'inscrit comme un modèle majeur pour l'Europe, mais en plus, elle sera produite sur le Vieux continent. En Angleterre plus exactement, dans les usines flambant neuves de Sunderland. C'est un premier bon point car les délais de livraison seront moindres par rapport à ce que nous connaissons jusqu’à présent. La seconde bonne note provient des éléments empruntés à des constructeurs qui n'ont plus d'image à bâtir dans nos contrées. La base est celle d'une Mercedes Classe A, et grâce à l'alliance Renault/Nissan qui détient Infiniti, les motorisations les plus frugales proviennent de la marque au losange. Les ingrédients primaires semblent bons mais cela suffit-il pour s'attaquer à l'exigeant segment C premium ?

Le design comme signature

Sur un plan purement esthétique, c'est une incontestable réussite. Les lignes sont innovantes et les courbes plutôt sensuelles. Rien que pour cela, la Q30 devrait trouver sa clientèle. Les proportions sont celles d'une Mercedes GLA, tout en sachant qu'une version bodybuildée QX30 suivra dans les six prochains mois. On se serait donc attendu à davantage de place, surtout à l'arrière, là où les grands gabarits se sentiront à l'étroit. En cause ? Les jolies courbes justement, qui entraînent une ligne de toit tombante, comme celle d'un coupé. A l'avant, les habitués Mercedes ne seront pas perdus ! Cela commence dès l'obtention de la clé de contact, quasiment identique. Tout comme les commodos, le volant et les compteurs. La différence s'observe au niveau des courbures de la planche de bord, où certains matériaux, aux coloris chaleureux, offrent une réelle identité à cette Infiniti Q30. Les cuirs surpiqués sont très bien finis et les sièges hyper confortables. Dommage que des plastiques durs soient encore trop présents et qu'au final, l'ambiance intérieure ne soit pas à la hauteur des galbes extérieurs. 

Le parti pris du confort

La différence se fait-elle également sur la route ? Complètement ! L'esprit de la Q30 s'oriente vers le confort. A tel point qu'avec le léger 1.5 diesel (made in Renault), la suspension pompe sur la moindre petite bosse. On aurait aimé un châssis plus ferme et plus dynamique ! Mais fort heureusement, les réglages d'amortissement sont modifiés avec les motorisations plus puissantes (2.2d – 2.0t). La direction devient aussi moins légère, et finalement plus agréable. Mais pour un peu de dynamisme, il faudra se tourner sans hésiter vers le châssis sport, 15 mm plus près du sol et affermi de 7%. Côté chaîne de traction, les 109 chevaux du 1.5 nous sont apparus un peu faiblards. A tel point que dans une côte d'un petit patelin portugais, on était à deux doigts de repasser la première ! Par contre, il offre une consommation très correcte.

Un mot enfin sur les équipements proposés car la barre est placée haut pour le segment : mémorisation de position des sièges à l'avant, reconnaissance des panneaux routiers, caméra de parking à 360°, surveillance d'angles morts et alerte anticollision ! Tout cela, pour un prix équivalent aux concurrents premiums ! Mais bizarrement, certains de ces équipements ne sont pas dispos sur la version Sport.

CONCLUSION

Alors, prête à conquérir l'Europe cette Q30 ? Pour ceux qui aiment le confort, un bon niveau d'équipements et, surtout, du style, assurément ! En plus, pas de raisons d'avoir peur d'Infiniti lorsqu'on sait d'où viennent les ingrédients qui la composent !


La Q30 1.5d en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres en ligne à injection directe diesel turbo ; 1.461cc ; 109ch à 4.000tr/min ; 260Nm de 1.750 à 2.500 tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boite : manuelle 6 rapports. (DCT7 en option)

L/l/h (mm) : 4.425/1.805/1.495

Poids à vide (kg) : 1.434

Volume du coffre (l) : 368

Réservoir (l) : 50

0 à 100 km/h (sec.) : 12



Points positifs

Design

Amortissement adapté en fonction de la motorisation

Sécurité et équipements pour le segment

Confort

Points négatifs

Manque de dynamisme

1.5 vraiment juste

Consos (excepté 1.5)

Accès/espace aux places arrière


Prix : 24.850 € TVAC

Puissance : 109 ch

V-max : 190 km/h

Conso. mixte : 3,9 l/100km

CO2 : 103 g/km