La McLaren 12C Spider tente le buzz en Amérique du Nord

|

A l’occasion de l’arrivée sur les marchés nord-américains de la McLaren 12C Spider, le constructeur de supercars de Woking révèle une vidéo hivernale et spectaculaire du bolide. Il fait la course avec une snowboardeuse.

La McLaren 12C Spider, un bolide en hiver

Pour marquer les premières livraisons de la McLaren 12C Spider en Amérique du Nord, McLaren publie sur le web, sur sa chaîne Youtube, une vidéo de de la McLaren 12C SPider en pleine action, dans des conditions dans lesquelles on ne l’attend pas.

L’action se déroule sur les célèbres et tortueuses routes du Loveland Pass dans le Colorado. A 3.655 mètres au dessus du niveau de la mer, Loveland est le plus haut col du monde ouvert à la circulation durant l’hiver. Un terrain de jeu inattendu pour la super-sportive de 616 chevaux équipée d’un hard-top rétractable.

Les forces en présence

Au volant de la McLaren, on trouve le pilote néo-zélandais Rhys Millen, détenteur du record sur la course de côte de Pikes Peak et multiple champion de drift. Il affronte Chanelle Sladics, la snowboardeuse professionnelle, engagée par huit fois aux X-Games et dévalant les Rocheuses par le chemin le plus court, traçant des sillons dans l’immaculée poudreuse.

McLaren ne dit pas qui l’a emporté, mais signale que les McLaren 12C et McLaren 12C Spider peuvent être équipées d’un réglage « Winter » adaptant la réactivité mécanique et électronique aux conditions climatiques difficiles.