La copie chinoise de la BMW i3

|

Les designers chinois ont pris une mauvaise habitude ces dernières années en s’inspirant un peu trop des modèles européens ! Si le résultat était plaisant à l’œil, il pourrait être pardonné. Malheureusement, il est en général catastrophique. Au salon des véhicules électriques de Shandong, un constructeur répondant au nom de Qingzhou Da Jinma vient à nouveau de le prouver.

Lors de cet événement, ce fabricant a en effet dévoilé une citadine électrique baptisée KWM2200. Elle se présente comme une pâle copie de la BMW i3. Et, franchement, lorsqu’on la découvre, on pense d’abord à une Matiz de la période Daewoo passée entre les mains d’un amateur de tuning un rien bricoleur. Mais bon...

Concrètement, ce modèle mesure 3 mètres de long, 1,40 m de large et 1,54 m de haut. Avec son empattement de 1,93 mètre, il prétend accueillir confortablement quatre occupants. Question design, seul l’extérieur évoque vaguement la BMW i3, la KWM2200 reprenant à son compte le dessin des boucliers, de la calandre et des feux arrière. L’habitacle, quant à lui, rappelle celui des Lada de l’ère communiste. Fuyons !

Après la France, BMW habille son i3 de noir pour les Etats-Unis (19/11/2015)

Pour animer sa citadine vendue environ 3.700 euros, Qingzhou Da Jinma recourt à un moteur électrique de 3 kW. Ce dernier permet à la KWM2200 d’atteindre une vitesse de 50 km/h. Enfin, d’après les responsables de la marque, l’autonomie de ce modèle est de 120 km et la recharge des batteries ne demande que 7 heures. Bref, on est vraiment très loin des performances garanties par la BMW i3 !

Et vous, si cette citadine était vendue un jour en Belgique, seriez-vous prêt(e) à l’acquérir ?