Shanghai sans mannequins sexy

|

L’opinion de Joëlle Milquet concernant les tenues vestimentaires des hôtesses du show bruxellois aurait-elle été entendue par les organisateurs du salon de Shanghai ? Pour l’édition 2015, les responsables chinois ont en effet décidé qu’on ne verrait pas de mannequins légèrement vêtus poser devant les nouveaux véhicules des constructeurs !

Cette décision n’a pas été prise pour lutter contre les représentations discriminatoires des femmes, mais bien pour attirer l’attention des visiteurs et des photographes sur les nouveaux modèles, de préférence ceux conçus et fabriqués par les constructeurs de l’Empire du Milieu.

Car selon les chiffres officiels, les ventes d’automobiles chinoises sont en danger. En effet, si la progression de leurs ventes était de 14% en 2013, celle des premiers mois de 2015 n’est que de 3,9%.

A la presse, les organisateurs ont donc déclaré que cette édition était dédiée à la quête de la qualité, une quête qui allait bien sûr assurer une plus grande compétitivité entre les constructeurs, chinois et étrangers. Ainsi, les constructeurs chinois pourront aussi valoriser leur avancement en termes de design et de marques.

Il n’aura toutefois pas fallu attendre longtemps pour que certains constructeurs contournent cette décision. En effet, plusieurs marques ont troqué leurs mannequins contre des troupes de danseurs et danseuses aux tenues plutôt affriolantes.

Et vous, pensez-vous que cette décision va relancer les ventes de voitures chinoises ?