L’utilisation d’un disque de stationnement automatique peut vous coûter de l’argent

|

Divers sites web proposent à la vente des disques de stationnement automatiques. Voici un jugement qui ne vous incitera certainement pas à les utiliser.

Que s’est-il passé?

Un automobiliste stationne son véhicule dans une zone où l’utilisation du disque est obligatoire. Pour ce faire, il utilise un disque de stationnement automatique par lequel le disque avance tout seul grâce à une horloge intégrée. Il peut ainsi laisser sa voiture toute la journée sur son emplacement.

Il a pourtant été verbalisé et a dû comparaitre devant le tribunal de police. Le conducteur a indiqué qu’il avait acheté ce disque de stationnement sur internet. Il a également précisé que ses collègues utilisaient aussi ce type de disque et qu’il pensait que c’était autorisé.

Qu’a décidé le juge?

Le juge a condamné l’automobiliste. Selon lui, chaque chauffeur d’un véhicule sur la voie publique doit savoir que l’utilisation obligatoire d’un disque de stationnement signifie qu’il n’est autorisé de stationner que pour un temps limité. D’après le juge, un disque de stationnement automatique va donc clairement à l’encontre de cette limite. Selon lui, le conducteur a, par son comportement, démontré une attitude trompeuse et un manque de sens éthique.

Qu’en retenir?

Vous ne pouvez pas utiliser de disque de stationnement automatique dans les zones où l’usage du disque est obligatoire. Après l’expiration de la durée de stationnement, vous ne pouvez ni avancer ou reculer légèrement votre véhicule vers un autre emplacement ni avancer votre disque. Au contraire, vous devez retourner dans le trafic et à nouveau rechercher une place de stationnement.