Quels sont vos droits lors d’un alcootest?

|

Comme automobiliste, vous avez certains droits si vous êtes mis sur le côté en vue d’un alcootest. Que représentent-ils exactement ?

Après être allé au restaurant ou avoir pris un verre, vous êtes retenu en vue d’un alcootest. Dans ce cas, sachez que vous avez certains droits.

Vous pouvez attendre un quart d’heure

En premier lieu, vous avez le droit de demander de pouvoir attendre un quart d’heure avant de subir l’alcootest. Les agents ne peuvent pas vous le refuser. Ce quart d’heure de ‘répit’ peut avoir son utilité si vous venez de consommer une boisson alcoolisée juste avant le contrôle. Vous ne pouvez par contre pas refuser le test d’haleine.

Réclamer une seconde analyse d’haleine

Si le “test” d’haleine donne un résultat positif, vous devez subir une “analyse” d’haleine. Si vous n’êtes pas d’accord avec le résultat, vous pouvez demander une deuxième analyse d’haleine. Si les résultats du premier et du deuxième test divergent fortement, alors une troisième analyse d’haleine est effectuée. Par contre, les verbalisants ne peuvent pas vous imposer une deuxième analyse d’haleine s’ils ont des doutes quant au résultat de la première.

Si l’analyse d’haleine est imposée sans test d’haleine préalable, vous pouvez réclamer un délai d’attente de 15 minutes.

Prise de sang

Si les analyses d’haleine indiquent que vous avez une alcoolémie de plus de 0,8 promille dans votre sang, vous pouvez demander de subir une prise de sang. Gardez à l’esprit que vous devrez payer les frais de la prise de sang si celle-ci confirme l’infraction.