Un cycliste qui vient de gauche: qui est responsable?

|

Des cyclistes roulent sur la piste cyclable qui se trouve du mauvais côté de la chaussée. Un jugement du tribunal de police de Malines clarifie la situation pour savoir qui est responsable en cas d’accident.

Que s’est-il passé?

Un automobiliste sort d’un parking souterrain et rejoint une route pourvue d’une piste cyclable de chaque côté de la chaussée. Il s’immobilise devant la piste cyclable et regarde à gauche. Lorsqu’il constate qu’aucun cycliste ne se présente pas, il s’avance. Mais il entre alors en collision avec un cycliste… qui vient de droite. Et le véhicule est endommagé. S’en suit une discussion pour savoir qui est responsable de l’accident.

Qu’a décidé le juge?

Le juge est d’avis que tant le conducteur que le cycliste endossent 50 % de la responsabilité de l’accident. Le cycliste a en effet emprunté la mauvaise piste cyclable. Il aurait dû prendre la piste de l’autre côté de la chaussée. D’autre part, la responsabilité de l’automobiliste était aussi engagée selon le juge. Il aurait également dû regarder à droite (et pas seulement à gauche) lorsqu’il arrivait au niveau de la piste cyclable. En sortant d’un parking souterrain et en rejoignant la chaussée, le conducteur effectue une manœuvre et doit donc céder la priorité.

Qu’en retenir?

Un cycliste doit en principe rouler sur la piste cyclable qui se trouve à droite du sens de la circulation. Une piste cyclable peut seulement être empruntée dans les deux directions lorsqu’il s’agit d’une piste cyclable à double sens. Un cycliste qui roule dans le sens contraire peut (en partie) être tenu responsable des dégâts qu’il occasionne à une voiture. Un automobiliste qui traverse une piste cyclable doit aussi bien regarder à droite qu’à gauche.