L’UE valide l’achat de 34% de Mitsubishi par Renault-Nissan

|

En mai dernier, l’Alliance Renault-Nissan annonçait sa volonté d’acquérir une part significative de Mitsubishi. L’affaire entre les deux groupes était vite entendue, et il ne manquait que l’accord de la Commission européenne en matière de concurrence. C’est désormais chose faite.

La Commission a estimé que la concurrence restait suffisante après le regroupement des marques. Avec ce feu vert, Renault-Nissan monte à 34% du capital de Mistubishi. Une transaction à 2,2 milliards d’euros qui résonne comme une bonne affaire pour l’Alliance, laquelle avait formulé son offre d’achat alors que la marque aux diamants était en pleine tourmente suite à l’affaire des émissions truquées similaire au «dieselgate» de Volkswagen.

Pour en savoir plus sur les projets communs des deux marques, il faudra attendre l’annonce officielle par Carlos Ghosn–PDG de l’Alliance. Dans un entretien à Automotive News, ce dernier a déclaré: «Le jour où nous annoncerons l’accord, nous vous dirons exactement ce que nous ferons ensemble. Et c’est énorme».

Lire aussi: