Nissan (et Honda) resteront en Angleterre

|

Un dirigeant de Nissan émettait récemment quelques doutes quant à la pérennité de l’usine de Sunderland, en Angleterre, dont l’avenir était suspendu aux garanties de l’état en vue de l’après-Brexit. Carlos Ghosn a finalement tranché : la marque restera sur l’île.

Voilà une annonce qui devrait rassurer 7.000 travailleurs et sous-traitants: Nissan a confirmé sa volonté de maintenir la production dans son usine de Sunderland suite aux promesses de Tereza May sur la compétitivité du marché britannique une fois hors de l’UE. Mieux: les Juke et Qashqai seront même rejoints par le X-Trail !

L’autre marque japonaise présente sur l’île, Honda, a confirmé par la voix de son vice-président exécutif Seiji Kuraishi «n’avoir aucune volonté de quitter la Grande-Bretagne, quelle que soit l’issue du Brexit». La marque a d’ailleurs investit récemment 200 millions d’euros pour porter la production de la Civic à 250.000 unités par an sur son site de Swindon.