VW veut s’allier à Tata pour conquérir le marché indien

|

Volkswagen et le groupe indien Tata ont conclu un protocole d’accord visant à étudier les synergies que pourraient mettre en place les deux entreprises en termes de partage de composants, de plateformes et de technologie.

L’Inde est l’un des derniers marchés émergents d’envergure qui résiste à Volkswagen. Alors que le groupe allemand marque de son empreinte les marchés chinois et brésiliens entre autres, l’Inde reste farouchement accrochée à ses Maruti-Suzuki, ne laissant que peu de place aux constructeurs étrangers, a fortiori européens.

Malgré tout, pas question pour Volkswagen de laisser ses concurrents directs, PSA et Renault en tête, s’attaquer seuls à ce marché prometteur. L’accord avec Tata devrait permettre au n°1 mondial de mieux cerner les attentes locales pour «développer des solutions sur-mesure» en Inde.