ESSAI Yamaha MT-09: Prise de contact

|

Avec plus de 110.000 motos vendues sous diverses déclinaisons «The Dark Side of Japan», la MT-09 vient d’opérer son premier face-lift qui lui octroie de nouvelles normes encore plus séduisantes.

Ce qui change en 2017

Le moteur trois cylindres reste identique dans sa forme générale et sur sa fiche technique, toujours 115 ch et 87,5 Nm, mais reçoit un embrayage antidribble assisté et un quickshifter pour la montée des rapports. Ces modifications sont les bienvenues et confortent la position de cette naked-bike dans ce segment privilégié par beaucoup à l’heure actuelle. Avec sa nouvelle face avant redessinée, soulignée par son double optique à LED et ses caches de radiateur, la MT-09 pousse encore un peu plus loin son caractère agressif.



Par ici la sortie

Belle à l’arrêt, sans aucun doute ! Mais c’est dès la sortie du parking , que l’on constate une plus grande fluidité de la commande d’embrayage et une assise légèrement différente. La partie arrière du cadre a été raccourcie de 29mm et la suspension arrière est empruntée à la XSR900 qui «adoucit» le passage des dos d’ânes. Avec une selle «passager» plus longue de 13mm et une hauteur de selle «pilote» en hausse de 5mm, la MT-09 reste cependant une moto à la portée de toutes les tailles. Un détail qui a son importance pour les plus petits d’entre nous. Au contraire de «l’ancienne», la centrale électronique mémorise le choix de votre mode de conduite et vous conserverez ainsi votre sélection (STD, A ou B). La fourche de 41mm est réglable et se marie de manière efficace au mono-amortisseur arrière. Toujours aussi souple à piloter, le moteur continue de fournir tout ce que l’on est droit d’attendre d’une telle mécanique. En douceur par temps calme et dynamique quand le ciel est plus orageux. Ce moteur trois cylindres restera dans les mémoires pour longtemps.



Mieux qu’avant

Le tableau de bord a été déplacé de quelques centimètres pour en  améliorer la visibilité et ne plus obliger le pilote à trop baisser les yeux pour aller y chercher les informations habituelles.  Au terme de cette journée d’essai, le constat est évident, la MT-09 s’améliore mais ne change pas. Elle conserve tous ses ingrédients pour lesquels des milliers de personnes se sont portés acquéreurs mais gagne encore en fluidité et en plaisir d’utilisation grâce à ses suspensions et son quickshifter. Son prix?  9.695 euros




Changements :

Phare à double optique à LED

Suspensions réglables

Quickshifter (QSS) pour monter  les rapports

Embrayage antidribble

Nouvelles écopes de radiateur, nouvelles prises d'air et nouvel habillage arrière

Système de contrôle de la traction (TCS)

Nouveau support de plaque d'immatriculation monté sur le bras oscillant

Feux de position à LED




Les +

Design

Suspensions

Moteur

Quickshifter



Les –

Dosage accélération en mode A et STD

La Yamaha MT-09 en quelques chiffres:

Moteur: 847cc, 3 cylindres refroidissement liquide

Puissance: 115 ch à 10.000 tr/min

Couple: 87,5 Nm à 8500 tr/min

Transmission: boîte à six vitesses avec quickshifter

Suspension avant: fourche réglable en précontrainte de 41mm, déb 137mm

Suspension arrière: monoamortisseur, précontrainte du ressort réglable, déb130 mm

 

Poids à vide: 193 kg

Hauteur de selle: 820 mm

Capacité du réservoir: 14 l

Prix: 9.695 euros