Avec BMW vous "oublierez" les feux tricolores

|

A l’avenir, les communications entre les véhicules et les infrastructures - appelées communications V2I – devraient se généraliser. Aujourd’hui, les constructeurs s’y intéressent donc de près. BMW est de ceux-ci. La preuve ? Aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, le constructeur propose à ses clients d’adopter une solution qui permet de ne plus prêter directement attention aux feux tricolores.

A l’origine de cette possibilité, il y a l’entreprise Connected Signals qui propose EnLighten, un système qui permet de transférer les feux tricolores dans l'habitacle des voitures. Et BMW l'a intégrée pour l’ensemble de ses services.

Concrètement, via un GPS iDrive compatible BMW Apps, les conducteurs peuvent afficher sur l'écran de leur voiture l'état du feu tricolore auquel ils font face, mais surtout un compte à rebours.

Ce compte à rebours permet au conducteur d'ajuster sa vitesse pour réduire sa consommation et son empreinte carbone. En effet, si le feu du bout de la rue n'est plus rouge que pour quelques secondes, le conducteur peut adapter sa vitesse pour ne pas avoir à s'arrêter et à redémarrer. Il économise ainsi ses plaquettes de frein et son carburant. Intéressant, non ?

Cela dit, pour l’heure, les feux ne communiquent pas directement avec les véhicules. En fait, le service EnLighten est en relation avec les serveurs de gestion du trafic des villes concernées, via internet, et croise les données avec la localisation et la direction du véhicule.

Aimeriez-vous que BMW propose pareille application en Europe ?