La Norvège va construire des «tunnels flottants»

|

La route E39, qui relie le sud au nord de la Norvège est l’une des plus exceptionnelle d’Europe par la beauté des paysages traversés. Mais c’est aussi l’une des plus éprouvantes : ses 1.100 kilomètres requièrent près de 21h de trajet et comportent 7 traversées à bord de ferries. Pour pallier à ceux-ci, la Norvège étudie un étonnant système de routes en suspension dans l’eau.

Ces «tunnels flottants» consistent en deux tuyaux parallèles (un pour chaque sens de circulation) au sein desquels circulent les voitures. Ceux-ci sont immergés entre 20 et 30 mètres de profondeur,  soutenus par des pontons flottants pratiquement invisibles en surface afin de préserver la beauté des fjords traversés.

La construction de ces tunnels, qui nécessiterait 7 à 9 ans pour chacun d’eux, représenterait un coût d’environ 23 milliards d’euros mais permettrait de réduire de moitié le temps nécessaire pour aller de Trondheim au nord, à Kristiansand au sud.