La police en guerre contre le Coyote américain

|

Aux Etats-Unis, une application GPS communautaire connaît un succès sans précédent. Dénommée Waze, elle indique notamment aux utilisateurs la situation d’un radar mobile ou encore la présence d’un contrôle de police. Evidemment, cette application comparable à ce que Coyote propose chez nous a de quoi énerver quelque peu les autorités !

A Miami, la police voit cette application d’un mauvais œil. Car elle pousse les conducteurs à rouler vite et à ne lever le pied que quand ils pensent que la police est à proximité. De plus, d’après les forces de l’ordre de Miami, la fonctionnalité permettant de prévenir un contrôle de police met également en danger la vie des officiers qui sont localisés sans le savoir.

Là-bas, cet agacement vis-à-vis de Waze a donc poussé la police de Miami à faire un joli tour aux personnes utilisant l’application. Concrètement, les responsables de la police de Miami ont demandé à leurs officiers de télécharger Waze pour tromper les utilisateurs sur la position des radars et contrôles de police. Bref, aujourd’hui, il semble que les utilisateurs ne seraient plus capables de déceler le vrai du faux et Waze perdrait ainsi tout son intérêt.

Cette initiative a bien sûr donné des idées aux policiers d’autres Etats du pays de l’Oncle Sam. Aujourd’hui, plusieurs policiers prennent donc exemple sur leurs confrères de Miami pour contrer Waze. On ne sait pas encore si cette donne va entraîner une réaction de Google pour adapter son application qui a déjà été téléchargée plus de 50 millions de fois. En Europe, Coyote a en tout cas déjà trouvé la parade.

Imaginez-vous que pareille pratique puisse voir le jour en Belgique ?