Ford C-Max : bientôt dans les concessions

|

En juin, le Ford C-Max, dévoilé au dernier salon de Paris débarquera dans les concessions. Ayant profité de nombreuses évolutions lors de sa refonte, il compte bien donner du fil à retordre à ses principaux rivaux. Les Renault Scénic et autres Citroën C4 Picasso ont du souci à se faire...

Extérieurement, ce monospace ne crée pas la surprise. Il s’offre juste une calandre trapézoïdale s’inspirant de celle de la Ford Mondeo et des feux arrière redessinés. Dans l’habitacle, par contre, on se rend vite compte que le constructeur a revu l'ergonomie et la qualité des matériaux et qu’il a offert un nouveau volant à trois branches et de nouvelles selleries à son modèle.

Du côté des équipements, on trouve un volant chauffant, un système audio Sony ou encore le nouveau système multimédia SYNC2 avec lequel il est possible de contrôler la radio, le GPS, la climatisation et son Smartphone grâce à l'écran tactile de 8 pouces. Le C-Max peut bien sûr aussi disposer d’aides à la conduite : régulateur adaptatif, freinage automatique d’urgence et assistant de stationnement en tête.

Enfin, sous le capot du C-Max, on retrouve plusieurs motorisations. En essence, on peut ainsi compter sur le 3 cylindres 1.0 Ecoboost (100 ch et 125 ch), mais aussi sur le 1.5 Ecoboost (150 ch). Dans l’offre diesel, on trouve le 1.5 TDCi disponible en trois niveaux de puissance  (95, 105 et 120 ch) et le 2.0 TDCi de 170 ch. Ces blocs s’associent soit à une boîte manuelle à 6 rapports, soit à une boîte à double embrayage.

Et vous, trouvez-vous la refonte offerte au Ford C-Max suffisamment séduisante ?