Karl a une cousine américaine

|

Pour ceux et celles qui seraient passés à côté de l’info, il est bon de rappeler que la marque Chevrolet n’est plus commercialisée en Europe depuis quelques mois (à l’exception des Corvette et Camaro). Les modèle coréens, Spark, Aveo et autres Captiva, ont en effet disparu du Vieux Continent.

Ailleurs dans le monde, la situation de Chevrolet est différente. Le constructeur vient donc de dévoiler la nouvelle génération de Chevrolet Spark au Salon de New York. Le résultat ? La citadine n’apparaît pas comme une véritable surprise, ses lignes rappelant celles de l’Opel Karl qui a été dévoilée à Genève.

Cela dit, pour se distinguer de sa cousine, la Spark reçoit une face avant et des feux arrière spécifiques. Le châssis et la carrosserie, quant à eux, ont été repris à l’identique. Dans l’habitacle, si on retrouve l’ambiance de l’Opel Karl, Chevrolet aime préciser que la Spark reçoit de série une caméra de recul et un tableau de bord LCD.

Sous le capot de cette citadine qui sera notamment commercialisée en Amérique et en Asie, on ne retrouvera pas le récent bloc trois cylindres de 1 litre signé Opel, mais bien un moteur quatre cylindres essence de 1,4 litre développant une puissance de 98 chevaux. Au choix, ce bloc pourra s’associer à une transmission manuelle à 5 rapports ou à une boîte à variation continue.

Et vous, comment trouvez-vous la «cousine américaine» de l’Opel Karl ?