Kia Picanto 2015 : des freins et du look

|

Au Salon de Genève, Kia va dévoiler la refonte de la Picanto. Cette mise à jour se veut tant esthétique que technique, la citadine ayant déjà quatre années de bons et loyaux services au compteur. Aujourd’hui, cette mouture a l’ambition de se présenter comme une sérieuse alternative aux récentes Hyundai i10, Renault Twingo et autres Smart Forfour.

Pour y arriver, cette citadine a notamment droit à des pare-chocs redessinés à l’avant comme à l’arrière, une calandre affinée et, en option, un inédit pack Sport. Elle peut également désormais s’équiper de jantes en alliage de 14 pouces. Bref, avec ces menus détails esthétiques, elle se veut plus séduisante que jamais.

L’habitacle, pour sa part, se voit offrir une sellerie en tissu plus moderne, de nouveaux éléments chromés autour des aérateurs et des compteurs et, enfin, un encadrement spécifique mettant en valeur le système de navigation à écran tactile de 7 pouces.

Du côté des équipements, il faut encore épingler l’arrivée d’un régulateur/limiteur de vitesse. Par ailleurs, en option, Kia propose de doter les roues avant de disques de freins plus grands. Ceux-ci font 252 mm et permettent, d’après le constructeur coréen, de diminuer de 2 mètres la distance de freinage sur l’exercice du 100 à 0 km/h, soit 37 mètres au lieu de 39.

Enfin, sous les capots de la Picanto, Kia n’a apporté que de légères modifications à ses blocs (1 litre 69ch et 1.2l 85ch) pour qu’ils répondent à la norme Euro 6.

Et vous, pensez-vous que cette nouvelle Picanto puisse faire face à ses rivales ?