La Peugeot 508 veut rester dans la course!

|

Histoire de conserver un air de famille avec les autres modèles de sa gamme, Peugeot vient de retoucher légèrement ses 508. Esthétiquement, la berline et le break se voient offrir des phares échancrés, un bouclier redessiné, un éclairage ne recourant plus qu’à des diodes et, enfin, une calandre affinée qui se pare à nouveau du Lion. La partie arrière, quant à elle, se contente juste de feux retouchés. Mais ceux qui ont le sens du détail remarqueront aussi que la malle de la berline se passe désormais de baguette chromée.

Dans l’habitacle, l’heure n’est pas à la révolution. En effet, on y découvre juste un système multimédia à écran tactile et un rangement central supplémentaire. Point barre ! Question équipements, le constructeur se montre un rien plus généreux. En effet, certaines versions reçoivent de série la surveillance de l'angle mort et la caméra de recul. Pas mal ! Pour le régulateur de vitesse actif ou le freinage d’urgence automatique en ville, il faudra par contre attendre le lancement de celle qui remplacera la 508. Bref, ce n’est pas pour demain... 

Pour animer ses 508, le constructeur peut compter sur une palette de motorisations enrichie.  En diesel, à côté des récents 2 litres BlueHDi de 150 et 180 chevaux, on va en effet trouver le 1.6 BlueHDi (120 chevaux). Ce bloc Euro 6 remplacera le 1.6 e-HDI dans les semaines à venir. Les amateurs de 95 sans plomb, quant à eux, auront le choix entre le trois cylindres turbo 1.2 THP fort de 130 chevaux et le 1.6 THP. Ce dernier vient de voir sa puissance passer de 156 à 165 chevaux et peut désormais se coupler à la boîte automatique EAT6.

A votre avis, ces évolutions permettront-elles à la 508 de rester dans la course ?