La résurrection d’Alfa confirmée?

|

En 2018, Alfa Romeo devrait compter 8 huit nouveaux modèles dans sa gamme. Aujourd’hui, pour rappel, on n’en compte que deux (MiTo et Giulietta) qui assurent le plus gros de la production. En effet, le coupé sportif 4C est à considérer comme un modèle plus exotique, sa production annuelle n’étant que de 3.500 exemplaires.

On sait déjà qu’en juin prochain, la remplaçante de la 159 devrait logiquement pointer le bout de son capot. Cette présentation devrait être suivie par celle de la 4C Spider, voire par celle d’une 4C encore plus affûtée. Ensuite, entre 2016 et 2018, Alfa Romeo devrait dévoiler sept autres modèles.

Parmi ceux-ci, on devrait logiquement trouver une déclinaison break de la remplaçante de la 159 et une grande berline qui viendrait se mesurer aux Audi A6, BMW Série 5 et autres Mercedes Classe E, mais également deux modèles qui viendraient épauler la Giulietta et qui se présenteraient sous la forme d’une berline sportive et d’un break compact. Avant fin 2018, un SUV compact et un grand SUV devraient également compléter la gamme.

Aujourd’hui, par contre, personne ne peut dire si la MiTo sera renouvelée et personne n’évoque vraiment le possible retour d’un roadster dans la gamme. Mais avec ces nouveautés à venir, on comprend bien que le groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) n’a vraiment pas l’ambition de laisser mourir la marque au trèfle. Avec l’investissement consenti de 5 milliards d’euros, Alfa Romeo espère même pouvoir écouler 400.000 véhicules fin 2018.

Que pensez-vous du renouvellement complet de la gamme Alfa Romeo ?