Le nouveau Renault Alaskan cache un Nissan Navara

|

Renault présente la version de série de son grand pick-up d'une tonne de charge utile. Bien qu'il affiche des lignes extérieures distinctes, son habitacle mettra en évidence ses liens avec le Nissan Navara. L'Alaskan sera commercialisée en Europe dans quelques mois.

Mais avant cela, il commencera sa carrière en Colombie puis plus largement en Amérique du Sud, une région où les pick-up connaissent un succès important. Basé sur son cousin, le Nissan Navara, l'Alaskan bénéficie toutefois d'un traitement extérieur spécifique. À l'intérieur, par contre, on retrouve un style japonais et il doit se passer de l’interface R-Link.

Disponible en plusieurs configurations, l'Alaskan sera proposé avec deux moteurs diesels 2,3l twin-turbo de 160 et 190 chevaux. Le pick-up donnera le choix entre boîte manuelle à 6 rapports, automatique à 7 rapports et deux ou quatre roues motrices. Basé sur un châssis échelle renforcé, le Renault Alaskan reçoit une suspension arrière à cinq bras.