Mazda 2: Arme de séduction

|

A quelques semaines du Mondial de l’Automobile de Paris, rares sont les constructeurs à ne pas distiller quelques informations sur leur nouveau modèle à venir. Mazda n’échappe pas à cette règle. Pour rappel, il y a peu, nous vous dévoilions les premiers détails concernant le futur roadster MX-5. Aujourd’hui, c’est la Mazda 2 qui pointe le bout de son capot…   

De cette compacte prête à en découdre avec les Clio, 208 et autres Polo, nous savons déjà que, question style, elle reste assez fidèle au concept Hazumi vu à Genève en mars, mais aussi que l'accent a été mis tant sur l'habitabilité que la sécurité avec notamment la présence de nombreuses aides à la conduite (i-ACTIVSENSE). Pour cette quatrième génération, le constructeur annonce également le lancement d’un innovant système de connectivité embarqué « MZD Connect » ; un système permettant apparemment une interaction totale avec un Smartphone. Le constructeur annonce enfin l’apparition d’un affichage tête haute. C’est Byzance !

Sous son capot, Mazda va proposer une belle palette de motorisations. Au lancement de la « 2 », on devrait logiquement pouvoir compter sur deux blocs essence (1.3 et 1.5) et un moteur diesel. Le bloc diesel devrait être le SKYACTIV-D de 1,5 litres développant une puissance de 104 chevaux. Au choix, ces moteurs pourront s’associer à une boîte manuelle à 6 vitesses ou à une boîte automatique. 

Cela dit, cette Mazda 2 ne débarquera pas tout de suite dans les concessions belges ; le constructeur ne la commercialisant pas avant l'automne au Japon.

La « 2 » vous semble-t-elle bien née pour déstabiliser les références actuelles ?