Mazda MX-5 : renouvellement d’un mythe

|

Mazda a dévoilé la quatrième génération de son roadster MX-5. De ce modèle qui fête cette année son 25ème anniversaire, on a enfin pu découvrir la ligne dans son ensemble, mais pas les caractéristiques techniques. Le constructeur japonais s’en défend en expliquant que les infos seront délivrées début octobre lors de l’ouverture des portes du Mondial de l’Automobile de Paris. Patience, donc...

Cela dit, la découverte du modèle laisse sans voix. Le roadster s’offre – il est vrai – un style plus affûté. Le MX-5 fait la part belle aux angles et est assez fidèle au style Kodo cher aux autres modèles de la gamme actuelle. Question gabarit, en passant d’une génération à l’autre, il perd 10 cm en longueur et gagne 1 cm en largeur. Le MX-5 apparaît donc plus compact. Les mauvaises langues diront que la face avant s’inspire de la Honda S2000 et que l’arrière évoque le roadster F-Type de Jaguar. Vous êtes seul juge... L'habitacle, quant à lui, se révèle assez dépouillé et reprend à son compte l’ambiance sobre de la polyvalente 3.

En ce qui concerne les dessous du MX-5, on sait déjà que le moteur est encore en position centrale avant, que les roues arrière sont toujours motrices, que le centre de gravité est un rien plus bas et que l’entrée de gamme pèse moins d’une tonne. Pour l’animer, plusieurs sources estiment que le roadster MX-5 héritera du 2 litres essence SkyActiv : un quatre cylindres se déclinant en deux niveaux de puissance : (120 ou 165 chevaux) et animant notamment la Mazda 3. Wait and see...

A votre avis, le succès sera-t-il à nouveau au rendez-vous ?