Peugeot 508: Deuxième jeunesse!

|

Depuis son lancement début 2011, la 508 s’est vendue à environ 370.000 exemplaires. Ce résultat est tout sauf négligeable ; le segment D subissant la concurrence des SUV de taille moyenne. Cela dit, le modèle connaît un certain succès depuis son introduction sur le marché chinois. C’est donc bien logiquement que les décisionnaires de Peugeot ont décidé de lui offrir une sérieuse cure de jouvence. 

Extérieurement, la 508 s’offre une nouvelle identité. A l'avant, les phares échancrés et les boucliers redessinés rappellent les récentes 2008 et autres 308. En prime, aujourd’hui, l'intégralité de l'éclairage fait appel à des diodes et le Lion quitte le capot pour revenir dans la calandre. La partie arrière, pour sa part, se contente de modifications plus discrètes, comme des feux arrière revus et la suppression de la baguette chromée sur le couvercle de coffre.

A bord, la révolution esthétique n’a pas lieu. On peut toutefois épingler l’apparition d’un système multimédia à écran tactile et d’un rangement central supplémentaire. Point barre ! Question équipements, par contre, Peugeot propose désormais le système de surveillance des angles morts et la caméra de recul.

Du côté des moteurs essence, il faut noter le lancement d’un 1.6 THP développant une puissance de 165 ch, ne rejetant que 129 grammes de C02/km et pouvant s’associer à une boîte automatique. En diesel, Peugeot annonce l’arrivée d’un 1.6 BlueHDi 120. Ce moteur remplacera l’actuel 1.6 e-HDi 115 et complètera l’offre actuelle composée des blocs 2.0 BlueHDi 150 et 180 ch se conformant à la norme Euro 6.

Cette refonte vous semble-t-elle réussie ?