Renault Talisman : l’Allemagne dans le viseur

|

Remplaçant la Laguna au sein de la gamme Renault, la Talisman aura fort à faire pour replacer la marque au losange dans le segment concurrentiel des berlines familiales. Les ingénieurs l’ont donc soignée aux petits oignons, avec une recette inspirée du meilleur des tendances du moment.

Reposant sur la plateforme du nouvel Espace, la Renault Talisman affiche des proportions généreuses : 4,85 mètres de long (soit 15 cm de plus que la Laguna), 1,87 m de large et 1,46 m de haut. L’habitabilité est donc le point fort de la berline, notamment aux places arrière. Le volume de chargement se hisse d’ailleurs au meilleur niveau de la catégorie : 608 litres.

Le design intérieur est également calqué sur celui du Renault Espace, avec un large écran tactile de 8,7 pouces placé verticalement qui occupe la majeure partie de la console centrale. Le système multimédia R-Link2, l’aide au stationnement et la commutation automatique des feux font partie de la pléthore d’équipement technologique disponible. Et pour les mélomanes, un système audio Bose à 13 haut-parleurs est au programme !

Sous le capot, seules des motorisations 4 cylindres ont été retenues. Les TCe 150 chevaux et TCe 200 ch assurent l’offre essence, exclusivement couplés à la boîte automatique EDC7. L’offre diesel s’articule autour des dCi 110, 130 ou 160 chevaux en boîte EDC6, ou manuelle sur les deux déclinaisons les plus modestes. Le comportement routier devrait être l’un des fers de lance de la Talisman, grâce notamment aux dispositifs 4Control (quatre roues directrices) et MultiSense, permettant de choisir son mode de conduite.

La Renault Talisman fera sa première apparition publique lors du Salon de Francfort 2015, à partir du 17 septembre prochain. Notons encore qu’une variante break est d’ores et déjà prévue.

D’après vous, la Talisman peut-elle permettre à Renault de se relancer sur le segment des berlines ?