Suzuki Baleno : elle fait son come-back

|

Dans les mois à venir, il va falloir compter sur une nouvelle citadine polyvalente. Celle-ci sera dévoilée par Suzuki au Salon de Francfort. Baptisée Baleno, elle fera revivre une appellation apparue il y a quelques années. Evidemment, par rapport à son aïeule, cette génération n’a plus de points communs ; la nouvelle venue ayant l’ambition de faire trembler les actuelles Renault Clio, Ford Fiesta et autres Mazda 2.

Concrètement, ce modèle reprend les traits d’ensemble du concept-car iK-2 présenté au Salon de Genève en mars dernier. Malheureusement, le véhicule de série est beaucoup moins aguicheur ; son dessin très basique entrant parfaitement dans le cadre des autos à petit budget.

Cela dit, avec un empattement de 2,52 m et une hauteur d’environ 1,45 m, si le constructeur annonce un habitacle relativement spacieux, il n’en dévoile encore aucun détail. Il faut donc espérer que la marque ait prévu un espace arrière un minimum modulable pour cette citadine polyvalente proposée pour l’heure uniquement en configuration « cinq portes ».

Pour animer la Baleno, Suzuki compte glisser un bloc turbocompressé à injection directe de 1 litre de cylindrée sous son capot. Baptisé BOOSTERJET, ce moteur essence dérive étroitement du trois cylindres atmosphérique égayant la petite Celerio et, d’après le constructeur, combine puissance et faibles consommations de carburant. L’offre Diesel, quant à elle, devrait pouvoir compter sur un 1,6 l d’origine Fiat se déclinant en différents niveaux de puissance.

Et vous, comment trouvez-vous la nouvelle génération de Suzuki Baleno ?